L'Alternance, c'est le gage du redressement

Après cinq ans de quinquennat Hollande, les Français veulent majoritairement une Alternance pour réussir le Redressement national.

    

L'Alternance, ce n’est pas le choix de monsieur Macron qui n’est que le continuateur de la politique économique menée par le président sortant, l'alternance ne se fera pas en sautant dans les bras de Madame Le Pen dont les choix économiques ne peuvent qu’amener des impôts supplémentaires et une perte généralisée du pouvoir d’achat.

       

Le seul vrai choix de l’Alternance, le 23 avril, c’est celui de François Fillon. Lui seul est en mesure de conduire le programme de redressement national dont nous avons besoin : réduire la dette, redonner de l’air à l’économie, libérer les énergies, réformer l'Éducation nationale, restaurer l’indépendance nationale, rendre leur fierté aux Français.

  

Le seul vote vraiment utile, le 23 avril, pour moi, pour vous, c’est François Fillon.