Echauffourées en banlieue : Franconville touchée à son tour

 

 

 

Après Aulnay-sous-Bois, Bobigny, Villepinte, Argenteuil, les incendies volontaires qui ont détruit plusieurs véhicules dans la nuit de vendredi à samedi dans le quartier de la Fontaine Bertin à Franconville sont inqualifiables.


Les auteurs de ces destructions ont également insulté et menacé les pompiers, ce qui a nécessité le déploiement d’un important dispositif policier pour sécuriser les lieux avant que les opérations pour éteindre les incendies ne puissent rependre dans des conditions normales.


Aucun prétexte, aucune raison, ne saurait justifier un tel comportement, ceux qui ont perpétré de tels actes n’ont pas seulement détruit les voitures particulières des résidents, ils ont aussi détruit des véhicules appartenant aux commerçants du quartier qui sont des outils de travail indispensables pour plusieurs salariés vivants également dans ce quartier.


Nous attendons désormais de la justice des sanctions exemplaires envers ceux qui troublent l’ordre public gratuitement et par une violence aveugle.


Je tiens à saluer à cette occasion, le courage et l’abnégation des pompiers ainsi que des policiers qui sont intervenus et je veux assurer de mon soutien l’ensemble des résidents et des commerçants installés à la Fontaine Bertin dont je partage la légitime indignation face à de tels actes.