CONSEIL REGIONAL : 708 trains neufs ou rénovés d'ici 2021

En Île-de-France, la question des transports en commun est particulièrement cruciale car une grande partie de ses habitants est amenée à y passer deux heures ou plus par jour dans le cadre des déplacements entre le domicile et le travail.

 

Or il s’avère que le matériel roulant ne cesse de se dégrader, conséquence d’un manque d’investissement chronique de la majorité précédente.

 

Actuellement la moyenne d’âge des trains circulant sur les cinq lignes de RER et sur les huit lignes Transilien est de plus de 20 ans, et 200 rames ont plus de 30 ans.

 

Valérie Pécresse ne mâche pas ses mots : «La situation est dramatique sur les RER et Transilien. Ils sont sales, vétustes, inadaptés à la fréquentation actuelle».

 

Tous les usagers d’Île-de-France comprennent parfaitement bien ce que veut dire «galère des transports»….

 

Partant de ce constat, et sous l'impulsion de la Présidente de la Région, le Conseil d’administration du STIF, au sein duquel je siège, a adopté une délibération actant la stratégie 2016-2021 sur le remplacement des RER et des Transilien qui prévoie de nouveaux matériels ou des trains entièrement rénovés sur toutes les lignes d’ici 2021.

 

Cela concerne 708 trains.

 

Des trains neufs ou rénovés, c’est la garantie de moins de pannes, donc plus de ponctualité et de régularité. Des trains neufs, c’est également plus de places car les nouvelles générations de matériel comptent 3120 places dont 1746 assises, soit une augmentation de 30%.

 

Le coût total de ce renouvellement est estimé à 9,5 milliards €.