Otez ce voile que je ne saurai voir ...

Hotesses iranniennes dans les années 60...
Hotesses iranniennes dans les années 60...

A l’occasion de la réouverture de la ligne Air France "Paris-Téhéran", la presse nous apprend que le gouvernement islamique a exigé que les hôtesses françaises soient voilées dès qu’elles posent le pied sur le sol iranien.

         

D’où la légitime révolte des hôtesses et la solution de mauvais compromis trouvée par notre compagnie nationale en faisant appel au volontariat.

    

Cette nouvelle et triste affaire m’interpelle doublement. Elle me rappelle que, dans les années 1960, les hôtesses d’Iran air n’étaient pas voilées, ce qui met à bas cette fausse tradition du tchador.

   

Elle m’inspire l’idée que nos démocraties occidentales doivent imposer à ces états islamistes la réciprocité : leurs hôtesses devraient être obligées de retirer leur voile en posant le pied sur le sol français afin de respecter nos traditions.

  

Et j’irais même plus loin au risque de provoquer : chaque demande de construction d’une mosquée en France devrait être assortie d’une autorisation d’ouverture d’une église en terre musulmane. Cela parait fou, mais n’est-ce pas une évidence ?