Démission de madame Taubira

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

La démission spectaculaire de Christiane Taubira, Ministre de la Justice en pleine discussion de projets de lois censées lutter contre le terrorisme est révélatrice de l'impuissance du gouvernement tant dans le domaine économique que dans l'exercice de ses missions régaliennes.

 

Militante de la culture de  l'excuse à l'égard des délinquants, Christiane Taubira abandonne un navire en perdition face à une délinquance en pleine explosion, après avoir méthodiquement déconstruit le système répressif.

 

Jamais l'institution judiciaire n'a traversé une crise morale aussi grave qui a conduit tous les acteurs de la justice à manifester leur colère, juges, avocats, policiers, personnels pénitentiaires.

 

Les Français attendent désespérément toujours une justice dépolitisée impartiale et protectrice de leur sécurité.

Le nouveau ministre de la Justice nommé doit impérativement tourner le dos à la politique de désarmement pénal engagée depuis 2012, sans quoi ce changement ne serait que d'apparence.