Tiers payant généralisé, malgré les medecins

Le 17 décembre dernier, l’Assemblée Nationale a adopté définitivement la loi de santé et sa mesure particulièrement controversée : le tiers payant généralisé qui doit entrer en vigueur à partir de 2017.

Pendant tout le débat, les médecins ont été vent debout contre cette mesure qui a un double effet : déresponsabiliser le patient qui perdra toute notion de valeur de l’acte médical et multiplier pour le médecin les tracasseries administratives qui le détourneront de l’essence de son métier.

 

Mais une fois de plus, le gouvernement est passé en force pour imposer une vision idéologique de de la société : dévalorisation systématique et égalitarisme forcené.

 

Car il ne faut pas s’y tromper : derrière un Manuel Valls qui roule des mécaniques et un Emmanuel Macron qui amuse la galerie, les idéologues sont toujours là et poursuivent leur travail inlassable de dévitalisation des forces et des racines profondes de notre pays.