Le député Gérard Sébaoun refuse de voter l'état d'urgence !

LE VOTE DES DEPUTES PAR GROUPE   (Infographie Paris Match)
LE VOTE DES DEPUTES PAR GROUPE (Infographie Paris Match)

L’Assemblée Nationale a voté le 19 novembre la prolongation de 3 mois de l’état d’urgence à la quasi-unanimité : 551 voix pour sur 557 suffrages exprimés.


Six députés se sont donc fait remarquer en brisant le consensus national, notamment G. Sebaoun, le député PS de la 4ème circonscription du Val d’Oise, qui joue à nouveau les frondeurs.


Quand il s’agit de bouder un projet économique du gouvernement, on peut s’en amuser. Mais quand il s’agit de l’intérêt supérieur du pays et de la vie ou la mort de centaines de nos concitoyens, cela laisse rêveur sur le sens des responsabilités de M. Sebaoun…  


C’est en effet beaucoup grâce aux mesures d’état d’urgence que nos forces de l’ordre ont pu réaliser l’opération de Saint-Denis et empêcher définitivement de nuire un des cerveaux des actions sanglantes de Daech.