Air Cocaïne :  la justice shootée aux écoutes

 En marge de la rocambolesque affaire "Air Cocaïne" et des 700 kg de

cannabis interceptés aux Antilles, on apprend que Nicolas Sarkozy a fait l’objet d’une enquête judiciaire en parallèle pour avoir utilisé cet avion privé plusieurs fois auparavant.

Le juge d'instruction marseillais a décidé de géolocaliser le téléphone mobile de l’ancien président de la République

qui s’est retrouvé une fois de plus l’homme le plus écouté de France.


Le Gouvernement, comme à chaque fois, dément avoir été informé de cette décision judiciaire, ce que l’on a du mal à croire, car cela commence à faire beaucoup d’écoutes pour un seul homme…

 

Trois syndicats de magistrats ont manifesté « leur soutien » et « leur solidarité » avec la juge Christine Saunier-Ruellan en charge de l'affaire "Air Cocaïne".

Reste à savoir si, la prochaine fois qu’un truand utilisera les services d’un taxi, la justice mettre sur écoutes tous les passagers qui l’ont précédé dans le véhicule...