Une histoire d’une actualité brûlante

En 1973, l’écrivain Jean Raspail racontait dans "Le camp des saints" l’histoire tragique d’un bateau de migrants venant s’échouer sur les côtes françaises devant des pouvoirs publics désemparés.


A l’heure où cette histoire devient d’une actualité brulante, on pourrait imaginer que cet auteur fasse le tour des plateaux télé pour éclairer le débat...

Pourtant, en dehors des lecteurs de " Valeurs actuelles" nul n’a la chance d’apercevoir ce grand écrivain qui n’a qu’un défaut : afficher des valeurs de droite.


Il est donc interdit de plateau, comme Eric Zemmour, Michel Onfray ou Alain Finkelkraut, tous jugés médiatiquement coupables avant même d’avoir parlé. Reste heureusement la liberté de lire : "Le camps des saints" de Jean Raspail, 1973 chez Robert Laffont.