Départementales : large victoire de l'UMP dans le Val d'Oise

Je veux d’abord saluer le travail de nos candidats et nos militants qui ont permis ce formidable résultat qui dépasse même nos espérances :

Nous pensions remporter quinze cantons sur vingt-et-un, nous en avons gagné seize.

 

Même s’il lui a permis de sauver les cantons de Vauréal et Argenteuil 2, le piège tendu par le gouvernement socialiste, à travers le charcutage du Val d’Oise et le redécoupage incohérent des cantons, s'est finalement retourné contre ses auteurs : l’union de la majorité départementale sort renforcée de ce scrutin et encore plus légitime pour mener son action dans notre département, qui semble aujourd’hui sauvé de la disparition annoncée par messieurs Hollande et Valls.

 

Ce dernier est clairement désavoué dans sa tentative pathétique de dramatisation des enjeux qui, elle aussi, a fait long feu.

C’est au final – et c’est heureux - la victoire des campagnes de terrain et de proximité, sur la base de propositions concrètes, cohérentes et réalistes.

 

Forts de ces résultats, après la victoire aux municipales 2014, nous lançons dès aujourd’hui la reconquête des régions et notamment de l’Ile-de-France qui souffre depuis 1998 des erreurs politiques de la gauche : face à la adversaire divisé et à bout de souffle, nous gagnerons par la force de notre projet et la dynamique de l’union.