Il doit y avoir un avant et un après 11 janvier.

Tribune parue dans "Le Monde.fr" et cosignée avec 73 parlementaires.

Nous, responsables politiques, avons aujourd'hui un seul devoir : être à la hauteur des espérances manifestées ce dimanche par le peuple de France qui a crié dans nos rues « Liberté, fraternité et plus jamais ça !».

Il doit y avoir un avant et un après 11 janvier 2015. Rien ne serait pire que de se contenter de symboles et de mots.

Il faut agir maintenant. Agir vite et fort pour éradiquer le terrorisme islamiste.

Le diagnostic est connu mais, jusqu'à présent, c'est le déni de réalité qui l'avait emporté.

Après les tueries de Montauban et Toulouse, le « rien ne sera jamais plus comme avant ! » était déjà proclamé...

Ne le nions pas : cette barbarie moderne est l'enfant des dérives sectaires du fondamentalisme islamiste et de la démission de la République depuis quarante ans........

 

Pour lire la suite, charger le pdf ci-dessous

TRIBUNE LE MONDE 15.01.2015.pdf
Document Adobe Acrobat 111.8 KB