Municipales dans le Val d'Oise : le grand chelem est possible !      

 

Au lendemain d'un 1er tour sans précédent, l'UMP se félicite des excellents résultats obtenus par l'ensemble de ses candidats dans le département. 

L'UMP a conservé dès le 1er tour un très grand nombre de villes avec par exemple la réélection de Yannick Boedec à Cormeilles-en-Parisis,  de Hugues Portelli  à Ermont, celle de Philippe Houillon à Pontoise, celle de Jérôme Chartier à Domont, Luc Strehaiano à Soisy ou encore Jacqueline Eustache-Brinio à Saint-Gratien.

L'élection de Philippe Rouleau à Herblay au 1er tour dans le cadre d'une succession difficile est également un message très fort envoyé par les électeurs.

 

Au-delà de ces succès, le 2ème tour s'annonce comme très prometteur.

L'UMP est en effet arrivée largement en tête dans un très grand nombre de villes que nous devrions remporter le 30 mars telles que Franconville ou Garges.

Grâce à la très forte poussée du 1er tour et les nombreuses réserves de voix chez les abstentionnistes, l'UMP est ainsi en passe de remporter des villes comme Auvers, Eaubonne, Eragny,  Goussainville, Jouy-le-Moutier, Luzarches, Montmorency, Méry-sur-Oise ou encore Taverny.  

Enfin, à Argenteuil et à Cergy, Georges Mothron comme Thierry Sibieude peuvent l'emporter dimanche prochain.

  

Le 30 mars, il est donc primordial que tous les électeurs du département qui souhaitent voir leur ville gérée par des équipes pragmatiques, responsables et capables de préparer l'avenir, se mobilisent pour amplifier le fantastique mouvement qui s'est amorcé au 1er tour.  

Dimanche prochain, l'objectif est que l'UMP célèbre une victoire historique, faisant du département du Val d'Oise l'exemple absolu de la conquête et reconquête des territoires.