Hausse de la TVA sur les transports : un mauvais coup pour les usagers

Les députés socialistes à l'unanimité, et l'ensemble des députés Verts franciliens ont voté la partie "recettes" du budget 2014 dont la principale mesure financière est l'augmentatation du taux intermédiaire de la TVA de 7 à 10%. Les élus de gauche entérinent donc une mesure ayant un impact extrêmement lourd pour les Franciliens.

 

Le Président PS du Syndicat des Transports d'Île-de-France (STIF), J.Paul Huchon considère qu'il n'a pas d'autres choix que de répercuter la hausse de la TVA soit par une augmentation équivalente des tarifs, soit par une baisse de l'offre de service rendu aux usagers.

 

La répercussion de la hausse de la TVA est inimaginable voire scandaleuse ! Car contrairement au slogan "du bouclier social" qu'elle a abondamment utilisé en 2010, la majorité PS/Verts/FdG du Conseil régional a déjà augmenté de 12% en moyenne les tarifs de transports depuis mars 2010 et s'apprête, selon les perspectives financières du STIF, à augmenter ces mêmes tarifs de 3% par an jusqu'en 2025.

 

A cette échéance, le Pass navigo 1-2 mensuel sera porté à 93 € et le Pass navigo 1-5 mensuel à 161 €.