Transports IdF : Jean-Paul Huchon  doit assumer ses responsabilités

Alors que la gauche se dédouane une nouvelle fois, dans les colonnes du quotidien 20 Minutes, de ses responsabilités en matière d’organisation des transports en Ile-de-France, Valérie Pécresse demande au Président de la Région de prendre enfin toutes les mesures visant à améliorer rapidement la régularité des trains.

 

Face à la situation toujours aussi catastrophique vécue quotidiennement par les millions d’usagers des transports en commun franciliens, il y a urgence à procéder à l’acquisition de nouveaux trains et la mise en place d’un nouveau système de bonus-malus spécifique à la régularité.

 

Il y a un an, la SNCF avait proposé l’achat de 97 rames du Francilien afin de répondre aux besoins identifiés sur le réseau francilien.

Or le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) présidé par Jean-Paul Huchon (PS), s’apprête à n’en commander qu’une quarantaine, soit moins de la moitié. Conséquence directe : la promesse de l'Exécutif régional faite aux Franciliens d'avoir d'ici 2016 un matériel roulant neuf, récent ou rénové ne sera pas tenue, faute de volontarisme politique.

 

A l’occasion de l’audition des opérateurs au STIF et alors que 9 des 13 lignes Transilien et RER ne respectent pas leurs objectifs de ponctualité, les élus UMP ont demandé également la mise en place d’un système de bonus-malus spécifique à la régularité des trains aux heures de pointe, première priorité des usagers.

 

Contrairement aux affirmations du Président du Conseil Régional, celui-ci a les moyens d’améliorer la situation des transports à condition que toutes les recettes que perçoit la Région chaque année y soient effectivement consacrées, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

Rappelons par ailleurs que le budget annuel du STIF est de 5 milliards d'euros et celui de la Région du même montant...