Valls charcute le Val d'Oise

Le projet de découpage cantonal vient d'être communiqué aux élus. Comme il fallait s’y attendre, le Val d’Oise est victime d'un charcutage électoral comme jamais nous n'en avions connu....officiellement pour des raisons démographiques.

Entre les lignes, il ne faut pas avoir fait Polytechnique pour voir l’opération politique destinée à permettre à la gauche de tenter de regagner avec les ciseaux ce qu’elle a perdu par les urnes...

 

Derrière les principes démographiques (les socialistes mettent toujoursen avant les grands principes avant de sombrer dans les magouilles...), ce redécoupage conduit à une recomposition du département, déconnecté de toute prise en compte des bassins de vie, de l'identité et de l'unité territoriale.

 

L’éclatement du Vexin avec le rattachement des cantons de Magny-en-Vexin et Vigny à celui de Vauréal, combiné à l’explosion des cantons de Marines, rattaché à Pontoise et celui du Sausseron rattaché à Saint-Ouen-l’Aumône, est un rude coup porté à l’existence même du Parc Naturel Régional du Vexin Français.

 

De même, le rattachement de Persan au canton de L’Isle-Adam, d'une partie d'Argenteuil à Saint-Gratien, de Viarmes à Fosses, d’Auvers-sur-Oise à Saint-Ouen-l'Aumone, du Plessis-Bouchard, de St. Leu-la-Forêt et de St. Prix à Domont, de Montlignon à Montmorency, entre autres, montre bien que l'on est dans un exercice de pur charcutage politique.

 

Le Conseil général qui est saisi pour avis ne pourra que dénoncer cette manipulation, d'autant que ce premier redécoupage préfigure à l'évidence celui à venir des circonscriptions législatives, avec pour seul but de favoriser le déséquilibre démocratique de notre département.

 

Le combat ne fait que commencer. Je ne peux qu'engager la majorité départementale à exercer tous les recours juridiques et constitutionnels existants contre ce mauvais coup porté à notre département ainsi qu'à la démocratie.

Le projet de redécoupage cantonal du Val d'Oise
Cartes.pdf
Document Adobe Acrobat 4.7 MB