Fraude dans les transports en commun : 400 millions d'Euros annuels

Campagne anti-fraude de la RATP
Campagne anti-fraude de la RATP

Mon ami Dominique Tian, député des Bouches-du-Rhône, est en passe de devenir un spécialiste de la traque des fraudes...

Lors de la précédente législature, il avait déja remis un rapport très exhaustif et effarant concernant le volume des fraudes aux allocations sociales. Il semble vouloir "récidiver" sur le thème des fraudes mais cette fois au sujet des transports en commun....

La première étape de sa démarche étant une question écrite (voir ci-dessous) qu'il a posée au Ministre des transports le 6 juin dernier.

 

A la lecture de la réponse ministérielle, on apprend que le montant annuel de la fraude aux titres de transport est évaluée à 300 millions d'Euros par la SNCF et à 100 millions d'Euros à la RATP.

Millions auxquels il faut ajouter les coûts salariaux des 1600 contrôleurs "spécialisés" de la SNCF (95 millions d'Euros par an) et les diverses actions de communication ou de sécurisation (vidéosurveillance, agents de sécurité,...) engagées par la SNCF et la RATP qui ne sont pas évaluées dans la réponse du Ministre (prudent...).

 

L'ensemble doit vraissemblablement avoisiner le milliard d'Euros...qui serait  bien utile pour améliorer les infrastructures et les conditions de transports...

 

Ne serait-il pas temps de sanctionner plus lourdement les fraudeurs ?

 

La Question écrite de Dominique Tian, député des Bouches-du-Rhône.
QE fraudes RATP SNCF.pdf
Document Adobe Acrobat 47.3 KB