Nicolas is back !

La haine des adversaires de Nicolas Sarkozy se retourne contre eux.
La haine des adversaires de Nicolas Sarkozy se retourne contre eux.

La décision du Conseil Constitutionnel d'invalider le compte de campagne de Nicolas Sarkozy, va à l'évidence poser un problème majeur à l'UMP dont la trésorerie est déjà exsangue : 11 millions d'€uros de recette en moins, ce n'est pas rien...

Mais cette décision aura au moins eu la vertu de décider Nicolas Sarkozy à sortir de son obligation de réserve en démissionnant du Conseil Constitutionnel.

Mauvais vent pour les acerbes, les plaideurs du "droit d'inventaire" et ces anciens ministres, pas des moindres, aujourd'hui ingrats, qui ont si vite oublié à qui ils devaient leur nomination...

En avant pour la reconquête avec Jean-François Copé au gouvernail de l'UMP et Nicolas Sarkozy en campagne !