Condamnation de Nicolas B. : quel message veut délivrer la Justice ?

La condamnation d'un manifestant anti-mariage gay à deux mois de prison ferme est disproportionnée. De plus, l'incarcération immédiate est d'une brutalité sans rapport avec les faits reprochés.

Ces faits ne montrant d'atteinte aux biens ni aux personnes.

 

Manifestement, il s'agit d'un jeune homme qui semble avoir été essentiellement insolent avec les forces de l'ordre, ce qui n'est pas admissible evidemment, mais il serait intéressant que le juge s'explique sur cette soudaine et rare très grande sévérité, lui qui rend la Justice au nom du peuple français.

Aurait-il obéi à des injonctions politiques ? A-t-il voulu plaire à la Garde des Sceaux en faisant du zèle ?

 

Ce jugement est d'autant plus incompréhensible qu'en même temps, les voyous qui ont tout cassé au Trocadéro courent encore.

Quel est le message que veut délivrer la Justice ? Qui sont les vrais délinquants qui pourrissent la vie des honnêtes gens ?

 

L'émotion est grande. Le juge doit s'expliquer. Christiane Taubira doit parler. Sinon, les Français ne croiront plus en leur Justice.

Lire la Tribune parue dans "Le Point" d'un haut magistrat indigné qui s'adresse à ses confrères au sujet de l'affaire Nicolas B.
magistrats.pdf
Document Adobe Acrobat 86.1 KB