Métropole : les socialistes veulent créer un monstre en Ile-de-France

Certes, on développe les Métropoles de Marseille et de Lyon. Mais dans les deux cas, ces Métropoles représentent entre 15 et 20% de la population de la région concernée.

En Ile-de-France, le gouvernement veut créer une Métropole qui va regrouper entre 85% et 90% de la population de la région !

 

Qu’est-ce que c’est qu’une Métropole qui représente pratiquement la totalité de la population, sauf, les zones rurales !

Et donc, le Président du Conseil Général du Val d'Oise fera ce qu’il pourra avec le Vexin , celui des Yvelines fera ce qu’il pourra avec le sud Yvelines, celui de la Seine et Marne avec l'Est de son département, etc …

 

La réalité c’est que les socialistes sont en train de créer un monstre ! On nous dit que la région conservera la compétence « transport », mais c’est la Métropole qui aura la compétence « logement » ! C’est à dire qu’en réalité la Métropole va construire, va créer des centres où il y aura par définition de nouvelles populations, et c’est la région qui, elle, a la compétence « transport » ...

 

Et il faut reconnaître qu'elle n’y arrive déjà pas ! Chacun le sait et tous ceux qui en Ile-de-France ont encore des « petits gris », le savent.

 

La réalité c’est que tous le monde est d’accord, pour dire qu’en Ile-de-France on a un vrai problème de fonctionnement. On a créé une Région ou trop petite, ou trop grande.

Ou trop petite parce qu’elle représente seulement 2% du territoire national. Ou trop grande parce que 12 millions d’habitants ! Et comme on ne sait pas faire, on invente systématiquement des mesures nouvelles, des structures nouvelles qui en réalité ne changent rien à l’efficacité des politiques et rendent de plus en plus complexe la décision.

 

Dans ce « non choix », nous conservons les communes de l’unité urbaine alors même qu’elles sont dessaisies de l’essentiel de leur pouvoir !

Les maires resteront, officiers d’état civil ! Les départements, en tout cas ceux de la proche couronne, seront en partie dessaisis de la compétence « logement » et d’autres compétences seront transférées vers les EPCI ou vers la Métropole. Les départements de la grande couronne quant à eux auront une gestion « partagée » entre un bout dans la Métropole et un bout en dehors !

 

Ce système est fou ! Le gouvernement est en train de créer un nouveau monstre bureaucratique, une nouvelle strate supplémentaire qui aura par définition des coûts de fonctionnement, qui va être, et c’est la logique du système, en compétition avec la Région !

Les deux vont s’affronter ! Pour quoi faire ?! Pour le plus grand bien des citoyens ?! Certainement pas !

 

On dessaisit les communes, on dessaisit les départements, on va forcer la petite couronne à aller vers l’intercommunalité à marche forcée et pour tous ceux qui y étaient déjà on va leur dire qu’il faut recommencer parce que c’est trop petit !

 

La vérité c’est que si on souhaitait créer quelque chose, c’est évidemment la région en tant que tel et dans sa globalité, car elle ne fait que 2% du territoire, qui devait être prise en un bloc et avoir les capacités et les compétences d’une Métropole !

 

Il est inutile de créer des structures nouvelles qui en réalité ne sont que des strates supplémentaires coûteuses en fonctionnement.

 

Pourquoi aujourd’hui devrait-on dessaisir les communes ? Pourquoi dessaisir les départements de la petite couronne, alors même que nous ne connaissons pas l’expansion urbaine future de cette Région ? Est ce que nous savons, si nous sommes 13 millions en 2020 et peut-être 14 ou 15 millions en 2030 ou 2040, où en serons nous de l’expansion urbaine ?

Qui peut affirmer que les 2% du territoire que représente la Région Ile-de-France ne peuvent pas former, en bloc, une Métropole en liaison directe avec les départements et les communes ?

Est-ce que les gestionnaires des communes, des départements, de la Région sont si incapables que cela, qu’il faille créer des structures nouvelles, imposer aux communes des EPCI, dire que ce serait ensuite ces EPCI qui seraient directement dans la Métropole qui en réalité a à peine 15% de moins de population que le Conseil Régional ?

 

En réalité le pouvoir socialiste veut créer un monstre qui ne correspond ni aux attentes des élus, ni aux attentes des habitants. Nous avons en Ile-de-France beaucoup de problèmes de logement, de transport, de précarité, d’inégalité des territoires, et nous avons besoin que la gestion, le lien entre les départements et les communes, se fasse dans le cadre d’une structure qui existe : la Région.

 

C'est Inutile de mettre en place des structures nouvelles, mais, redéfinissons les compétences, voyons quels sont les moyens, revoyons les éléments d’inégalités,...

Il faut éviter la multiplication des structures, des fonds, des fonds de péréquation, des schémas … plus personne n’y comprend rien ! Plus aucun élu ne sait à quel saint se vouer pour réussir pour sa population.

 

L'Île-de-France ne demande qu’une chose, c’est à bien vivre et à essayer d’être à nouveau un moteur pour ce pays ! Mais l’Ile-de-France a besoin de liberté, de souffle, pas de structures supplémentaires !