Le programme de stabilité des socialistes mène la France au bord de l'abîme

Le gouvernement a rendu public le programme de stabilité qu'il a transmis à la Commission européenne : il se résume à une nouvelle augmentation des prèlévements obligatoires, à un renoncement à revenir à l'équilibre de nos comptes publics et à une incapacité à réduire la dépense ; la politique économique de François Hollande mène la France au bord de l'abîme.

 

Manifestement, le gouvernement n'a tiré aucune leçon de ses 11 mois d'échecs économiques : le chômage explose dans des proportions inédites et le pouvoir d'achat a reculé pour la première fois depuis 1984...En raison des hausses massives d'impôts qui étouffent les ménages et les entreprises.

Et pourtant le gouvernement persiste sur la même ligne ; après plus de 30 milliards de prélèvements votés en moins d'un an, le programme de stabilité prévoit 10 milliards de taxes supplémentaires pour 2014.

Le taux de prélèvements obligatoires va ainsi grimper à 46,5% du PIB.

Les familles, les retraités, les entreprises sont ciblés... Aux mêmes causes, les mêmes effets : la récession et le chômage sont au bout de cette préférence pour l'impôt !

 

Le FMI et le Haut Conseil des Finances publiques, affirment que la France sera en recession en 2013.

Le Haut Conseil note ainsi que "les perspectives d'une nouvelle hausse des prélèvements obligatoires, prévue en 2014, pourraient inciter les ménages à accroître leur épargne." En clair, ces hausses vont casser la consommation, et donc ce qui reste de croissance...

Si le gouvernement augmente ainsi les impôts, c'est qu'il n'a pas le courage pour couper dans les dépenses... qu'il prévoit même d'augmenter chaque année jusqu'en 2017.

 

Incapacité à baisser les dépenses, compensée par un matraquage fiscal mortifère : voici toute l'impasse économique dans laquelle s'enferre le gouvernement.