4e circonscription : Un député à l’ultra gauche

 

Le député socialiste élu de justesse dans notre circonscription, fait peu parler de lui et, quand c’est le cas, pas particulièrement en bien.

 

Il a d’abord fait partie des 75 députés PS qui ont enjoint ( !) le Président de la République, en signant une tribune dans « Le Monde » en septembre, de faire voter, au plus vite (suivez mon regard … vers les municipales…), une loi accordant le droit de vote aux étrangers.

 

Il s’est ensuite signalé en refusant de voter la ratification du traité budgétaire européen, comme une poignée de ses camarades socialistes, les écologistes et l’extrême gauche.

 

Il s’est enfin « illustré » en commission des affaires sociales et dans l’hémicycle, en étant un des plus farouches opposant à la contribution annuelle forfaitaire de 30€ demandée aux étrangers en situation irrégulière pour bénéficier de l’Aide Médicale d’Etat (AME).

 

En six mois de mandature, le masque est tombé ; le député élu dans la vague rose de la présidentielle, a confirmé son appartenance à l’ultra gauche.