Délinquance : une flambée hélas prévisible !

"Le Figaro" a affiché les derniers chiffres de la délinquance, pour le mois d'octobre 2012.

 

Comparés à ceux d'octobre 2011, ils démontrent que les violences ont augmenté de près de 9%, les atteintes aux biens, cambriolages et autres vols de 8% et les infractions économiques et financières de près de 18%.

Les violences crapuleuses sont en hausse de 8,5%, les effractions de résidences principales et secondaires de 16,4%, la criminalité organisée de 7,4%.

 

Le ministère de l’Intérieur ne dément pas ces chiffres, ni le "phénomène d'accélération dans la dégradation des indicateurs des faits constatés".

Il faut dire qu’avec ce qui se passe à Marseille ou en Corse, il lui est bien difficile de faire croire que tout va bien dans le meilleur des mondes.

A la vérité, comme à chaque fois que la gauche est au pouvoir, la délinquance flambe !

 

Et les coups de menton de Manuel Valls n’y changeront rien : les Français sentent bien qu’un certain laxisme s’est emparé du gouvernement…à l’image de la ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Madame Taubira, que l’on sent plus prompte à excuser les délinquants qu’à protéger les victimes.