Séquence : "souvenirs-souvenirs"

Assemblée Nationale : séance du lundi 13 février 2012

 

Débat sur la TVA anti délocalisation :  le député Jean-Marc Ayrault n’y va pas de « main morte » ! Mais il est vrai que nous sommes à mois de trois mois de l’élection présidentielle …

« …on oblige le Parlement à voter une augmentation de la TVA qui va pénaliser les classes populaires et les classes moyennes en transférant le financement de la politique familiale des entreprises vers les ménages, en particulier les plus modestes. »

« Faute économique : vous ne réglerez rien en matière de compétitivité. Faute sociale : vous offrez un cadeau à de multiples entreprises, y compris aux banques. Donc, en résumé, faute politique. »

« …cette augmentation de la TVA, nous n’en voulons pas, nous demandons qu’elle soit rejetée. »

Et huit mois après….. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a oublié,…

Pas nous !