Soutien à la candidature de Jean-François COPÉ à la présidence de l’UMP

 

Franconville le 27 août 2012

 

 

Chère amie, cher ami,

 

Après deux défaites électorales que nous n’avons pas pu empêcher malgré la formidable

campagne de Nicolas Sarkozy et l’investissement exceptionnel de nos candidats et de nos

militants sur le terrain, nous devons avoir deux priorités : organiser l’opposition à la gauche et partir à la reconquête des territoires perdus, dès les élections municipales de 2014.

 

D’abord, organiser l’opposition car nous devons protéger les Français des éléments les plus funestes du projet de François Hollande qui est dangereux pour notre pays :

- matraquage fiscal des Français qui travaillent ;

 

- destruction de notre compétitivité au détriment de l’emploi et des PME ;

 

- laxisme inquiétant en matière de sécurité et d’immigration ;

 

- droit de vote des étrangers aux élections locales ;

 

- remise en cause du couple franco-allemand…

 

Ensuite, partir à la reconquête des territoires perdus car nous ne pouvons laisser tous les

pouvoirs à une gauche omniprésente et souvent sectaire. C’est en occupant le terrain, canton par canton, commune par commune que nous pourrons créer les conditions du renouveau et de la victoire.

 

Aujourd’hui la gauche tient l’essentiel des collectivités locales, le Conseil régional d’Ile-de-

France, 5 départements sur les 8, la Ville de Paris et nombre de grandes villes.

 

Aujourd’hui, Jean-François Copé est le meilleur pour s’opposer à la gauche et organiser la

reconquête des territoires perdus. Ce sera la mission du Président de l’UMP, nous ne sommes pas aux choix de 2017 !

 

Dans cette période d’adversité, il nous faut à la fois un chef d’équipe courageux, qui mène nos troupes au combat, et aussi un chef de famille, qui rassemble toutes les composantes de l’UMP.

 

Jean-François Copé est un chef d’équipe courageux, un militant aguerri qui a conduit des combats très difficiles, à Meaux notamment.

 

Nous l’avons tous vu durant les campagnes électorales. Il s’est totalement engagé derrière

Nicolas Sarkozy, sans jamais ménager ses efforts, avec la passion d’un militant. Il n’a jamais renoncé à assumer nos valeurs et à porter la contradiction à nos adversaires.

 

Durant cette campagne, il a su mobiliser l’UMP avec une efficacité que même nos adversaires ont reconnue et les rassemblements de Villepinte, de la Concorde, du Trocadéro en témoignent.

 

C’est aussi un chef de famille qui rassemble. Le plus important pour nous aujourd’hui c’est

l’unité de l’UMP. Et depuis plus de 20 mois qu’il est à la tête de l’UMP, nous avons vu combien Jean-François Copé ne ménageait pas sa peine pour préserver l’unité de l’UMP tout en faisant vivre la diversité, tout comme il l'avait déjà fait en tant que président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale.

 

 

Gaullistes, humanistes, libéraux, centristes, populaires, radicaux… Jean-François Copé nous a garanti, à tous, une liberté de parole totale, il nous a donné des responsabilités, il nous a fait confiance comme un vrai chef d’équipe.

 

Et force est de constater que, malgré les prévisions apocalyptiques des uns et des autres depuis des mois, l’UMP n’a pas implosé et n’implosera pas !

 

Il a pris l’engagement de faire vivre la diversité au travers des sensibilités, des mouvements que prévoient nos statuts.

 

Au delà de l'amitié que je lui porte de longue date, je vous invite à parrainer la candidature de Jean-François Copé à la présidence de notre Mouvement. Il est le rassembleur qu'il nous faut pour relever notre famille politique, pour nous opposer fermement à la gauche, pour préparer l’avenir, pour porter la voix des militants.

 

Bien amicalement et fidèlement à vous,

 

Claude Bodin

Conseiller régional d'Île de France

Vice-président du groupe U.M.P

Ancien député

 

 

NB : N'oubliez pas de joindre une photocopie d'une pièce d'identité à votre parrainage.

Merci de retourner votre parrainage : CPCJFC – 75 rue de Lourmel -75015 Paris

 

26 août 2012 Chateaurenard avec Jean Francois Copé