Proposition de loi sur le contrôle des armes à feu votée à l'unanimité en seconde lecture

L'Assemblée Nationale a adopté mercredi 1er février, la proposition de loi  sur le contrôle des armes à feu. Le texte réforme une législation datant de 1939, en revoyant la classification des armes en fonction de leur dangerosité réelle.

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant  s'est félicité du consensus dont fait l'objet e texte. Le socialiste Daniel Vaillant, ancien ministre de l'Intérieur a rappelé la fusillade contre le conseil municipal de Nanterre en 2002 qui fit huit morts et a indiqué qu'il avait regretté que l'auteur de cette tuerie ait pu disposer à lépoque aussi facilement d'armes à feu.

 

M. Claude Bodin, rapporteur de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République. Madame la présidente, monsieur le ministre, mes chers collègues, nous examinons aujourd'hui, en deuxième lecture, la proposition de loi relative à l'établissement d'un contrôle des armes moderne, simplifié et préventif.