Crise économique : La France résiste dans la tempête

Au printemps 2011, avec une croissance retrouvée de 1% au premier trimestre, la France était repartie sur une dynamique positive. Hélas, entre temps, la crise a refait son apparition, avec en point d’orgue la dégradation de la note américaine en plein été.

La France, dans cet environnement mondialisé, ne peut faire de miracles.

Néanmoins, grâce aux réformes menées depuis 2007, nous pouvons résister à la crise de 2011 comme nous avons passé celle de 2008.

 

Mieux encore, si pendant ce quinquennat cinq crises majeures (économique, financière, sociale, environnementale et géopolitique) se sont abattues sur notre pays et sur le monde, les grands engagements de notre majorité sont pourtant tenus.

 

Dans ce contexte particulièrement difficile et tendu, Nicolas Sarkozy, avec le soutien de notre majorité, a démontré toutes ses qualités d’homme d’Etat et sa capacité à affronter ces crises en fédérant autour de lui par des réponses concrètes et appropriées aux niveaux international, européen ou français.

Le Président de la République, en lien avec le Parlement et l’UMP, a mené à bien des réformes auparavant considérées comme impossibles : sauvetage de notre système de retraites, service minimum dans les transports, modernisation des universités, Grenelle de l’environnement…

 

Notre majorité a su rester soudée face aux crises systémiques majeures qui ont touché notre pays.

Nous avons toujours été au rendez-vous de l’action, tout d’abord en initiant le changement dès les premiers mois de 2007, ensuite en limitant les effets de la crise, enfin en accompagnant la reprise économique.

 

Continuons sur cette voie, derrière le Président de la République et le Gouvernement