SÉNAT : LE PRÉSIDENT DOIT ÊTRE ISSU DE LA NOUVELLE MAJORITÉ

La gauche a gagné la bataille du Sénat. Que certains s'en réjouissent, et que d'autres -dont je fais partie- le regrettent ; c'est la réalité sortie des urnes dimanche.

Le président du Sénat doit bien évidemment être issu du groupe le plus important de la nouvelle majorité, donc, en l'occurrence, socialiste.

Toutes les manœuvres florentines qui aboutiraient à l'élection d'un président de droite seraient condamnables et contraires à l'éthique politique.

Laissons aux socialistes vald'oisiens ces tristes pratiques qui leur ont permis de gérer -avec la réussite que l'on connait.... - notre département pendant trois ans !