Au service des Français

Un grand coup de chapeau aux électeurs du Val d’Oise qui ont fait basculer dimanche le Conseil général de la gauche vers la droite.

Au-delà de la satisfaction d’être le seul département repris à la gauche, le fait d’avoir gagné les cantons de Franconville, d’Argenteuil et de Sannois est une excellente nouvelle, porteuse d’avenir pour notre vallée de Montmorency.

 

Plus préoccupant est le niveau d’abstention record qui a caractérisé ce scrutin cantonal. Le peu de lisibilité des enjeux y est certainement pour quelque chose, mais il faut y voir aussi le décalage croissant entre le discours de la classe politique et les préoccupations quotidiennes de nos concitoyens.

Les résultats du premier tour, où l'on a constaté l'émergence d'un fort vote protestataire, démontrent la lassitude des Français à l'égard des jeux politiciens.

 

En effet, pendant que les uns se répandent dans les médias sur la vraie/fausse candidature de DSK ou sur le pseudo front républicain, nos compatriotes s’interrogent sur leur avenir et sur celui de leurs enfants, ou, tout simplement, sur la difficulté de payer leur loyer chaque mois.

 

Et pourtant, à l’Assemblée, à l’écart de ce brouhaha superficiel, les députés de la majorité travaillent pour faire avancer les réformes, petites et grandes.

Car au-delà des textes médiatiques, comme ceux de la justice ou des retraites, les parlementaires de la majorité sont sollicités quotidiennement pour apporter des réponses concrètes aux difficultés que rencontrent les Français pour vivre, travailler, élever leurs enfants, circuler ou se loger.

Notre rôle en tant que représentants du peuple est de savoir être à l’écoute de ces besoins, de traiter les dossiers et de faciliter les solutions par un travail de simplification législative et réglementaire.

 

Loin des querelles de chapelles et des petites phrases assassines, voilà les questions que traitent vos députés dans le quotidien de leur mandat au service des Français.